AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les Aventures des Larmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sage Namida
Le Sphinx
Le Sphinx
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: les Aventures des Larmes   Lun 1 Oct - 11:24

La Chasse


Cela faisait longtemps, tellement longtemps. Cette planète ne lui avait pas manqué. Trop de souvenirs, bons ou mauvais.. et puis, ce n'était pas l'endroit qu'une Larme aurait choisit pour vivre. Aucun coin lié à la nature, aucun endroit avec de l'air frais, du vent... Rien. Seulement des bâtiments, des vaisseaux, du béton, de l'acier et bien d'autres matériaux. Décidément, celle planète ne lui avait pas manqué... Sortant de sa rêverie, elle se dirigea vers son lieu de rendez vous. Le bar était plein, c'était ce qu'il y avait de mieux au niveau de la discrétion, de toutes façons, son contact était une MeDaichi, elle maîtrisait cet art. Elle l'aperçut enfin et se dirigea vers elle. Au moment où elle allait s'asseoir Megami lui dit :

« Mélanie ! Je suis contente de te revoir, cela fait déjà quelques temps que j'attends ton retour ici. »

la Larme qui venait d'être interpellée ainsi eut un moment d'hésitation, fronça les sourcils pendant deux secondes, se décontracta et sourit avant de lancer un :

« Tiens Még, comment vas tu ? Je me suis décidée il y a seulement quelques heures...
- Je vais bien... mais Lelldora fait des siennes. Heureuse que tu ai compris, rajouta-t-elle avec un léger sourire.
- Lelldora ? Elle n'est pas affectée à une mission de surveillance ?
- Si, justement. Et depuis trop longtemps il faut croire... elle vient de faire l'erreur qu'une bleue aurait faite !
- Si elle fait les erreurs que les scienti... commença Mélanie avant de se reprendre, ah! Oui, je vois, enfin... quelle erreur ?
- Elle a..., le visage de Mégami traduisit le reste de la phrase
- J'ai compris... Regrettable en effet. Elle a bien fait de te placer en contre surveillance. Tu l'as déjà abordé ?
- Oui, elle sait que je sais.. Elle ne cache pas ce qu'elle a fait.
- Reportons le conseil, si elle a fait ça, c'est qu'il y a une raison. En attendant, laisse la faire ce qu'elle veut, peut être que... Mais si jamais tu vois que quelque chose d'autre arrive, tu interviens directement.
- Nous aurions dû nous méfier, quand elle a menti dans l'un de ses rapports.
- Le fait que l'ex-Amiral Impérial Aegus One soit un contrebandier ne nous interesse pas, contentons nous de le mener au conseil.
- Comme tu voudras Mélanie... comme tu voudras. Et sinon, de ton côté, comment ça se passe ?
- Eh bien... j'en ai marre. Des tonnes de charges administratives! Je ne peux même pas aller me dégourdir les jambes... dis toi que c'est ma première sortie.
- Ca doit être dur pour toi... ma pauvre.
- J'étais déjà habituée avec mon métier... C'est juste que ce maudit Puit de Force m'empêche d'aller où je veux! La paperasse, d'accord... mais l'inactivité...

Megami ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais des bruits attirèrent l'attention de Mélanie qui lui fit signe de ne rien dire. Deux hommes étaient en train de se battre, leur comportement avait changé comme ça, sans prévenir. Mélanie pensa tout de suite au Dealer, elle avait reçu une mission juste avant d'avoir ce temps libre et cela ressemblait fortement aux cas évoqués dans son rapport. Elle allait en parler à Megami lorsqu'elle vit que cette dernière s'était interposée entre les deux combattants. Elle essaya de les raisonner mais rien n'y fit... Malheureusement, les hommes, quelques minutes plus tard, étaient mort... de sa main. Elle avait dû les tuer sinon ils s'en seraient pris à elle. Mélanie était horrifiée, c'était la première fois qu'elle voyait un cas comme ça. Après quelques instants de flottement, les Larmes reprirent leur conversation. Les deux amies parlèrent de tout et de rien. Seyku fut le sujet principal de la conversation pendant un long moment. Il manquait à Mélanie mais sa mission était beaucoup plus importante que le fait qu'il soit réunis. C'était ça la vie de personne à haut poste... Le travail avant tout.

Une fois que Mélanie fut partie Megami se rappella sa conversation récente avec Lelldora. Elle lui avait fait clairement remarquer que leur Suzeraine était au courant et que, même si elle n'avait rien dit sur cela, elle le prenait mal, très mal. Lelldora fut d'abord en colère, comment avaient elles oser mettre un Agent de contre-espionnage ?! Après quelques instant de reflexion, elle avait comprit... Ce n'était pas la premiere fois dans l'Histoire Larmienne qu'une Soeur trahissait les Maisons de cette façon, le nom de Muragiru était célèbre pour ça. Megami lui avait apprit que Namida avait établi sa nouvelle base sur le Puit de Force qu'elle avait à sa charge, non loin de Byss, la planète où Miarii avait trahi Aegus et que, c'est à cet endroit que le conseil aurait lieu si la planète était toujours sous contrôle Impérial à ce moment là. Lelldora n'avait pas le choix, elle devait emmener Aegus One au conseil, quoiqu'il en coûte et ce avant la fin de ce mois-ci. Après quelques explications, Lelldora signala à Megami qu'Aegus était déjà parti, cette dernière répliqua sur un ton assez froid :

« Nous le savons, il est suivi, encore... Et encore une fois, il ne se rend compte de rien. Je ne comprends pas pourquoi Namida l'apprécie autant après tout ce qu'il a fait aux Larmes... Seyku doit le savoir, elle lui dit tout.
- Sans doute, cependant je crois que je la comprends, Ae...
- Toi, comprendre Namida ?, un bref éclat de rire échappa à Megami, pardonne moi Lell, mais tu ne peux pas la comprendre, même moi je ne la comprends pas...
- Ce n'est pas parce que tu ne la comprends pas que personne ne le peut Meg, répliqua Lelldora avec dédain
- Tu avoueras que je suis la mieux placée, je la connais depuis qu'on est gosse !
- Mouais... Bon, si j'ai bien compris, je dois rattraper Aegus et le ramener au conseil ?
- Oui.
- Alors au revoir...
- Et ce sera bien plus tôt que tu ne le crois.. »

Lelldora n'avait pas répondu et était partie en direction de son Oni personnel, elle devait rejoindre Aegus au plus vite. Elle ne voulait cependant pas lui avouer qu'elle devait le ramener au conseil et que les Larmes en savaient beaucoup plus que ce qu'il croyait sur lui. Même s'il s'était passé ça, elle restait avant tout une Larme, fidèle à sa Maison principale.
Laissant Lelldora sur ces paroles, Megami s'était dirigée vers son vaisseau amiral, elle était l'une des cheftaine de Maison et avait donc une flotte personnelle.

Quelques jours après leurs rencontre au bar, Mégami fut convoquée par la Suzeraine, officiellement, cette fois. Le voyage ne dura pas longtemps avant qu'elle arrive à destination. Namida l'attendait déjà dans ses appartements avec les détails de sa nouvelle mission. Il s'était écoulé deux jours depuis l'incident du bar, les deux Larmes en avait parlé la veille par holocommunication et Namida avait appris à Megami qu'un Grand Amiral Impérial avait déjà lancé quelques hommes à la recherche du Dealer. La Suzeraine des Larmes comptait également participer à la chasse mais elle avait une affaire urgente à régler. Le procès d'Aegus. Ce dernier venait d'arriver, lorsque Lelldora était entrée en contact avec la Gardienne du Puit de Force, elle avait un air triste mais résigné. Aegus avait été assomé par Lelldora en personne puis mis dans la soute de son cargo... Cela faisait déjà quelques jours que la Larme voyageait, le contrebandier étant sous sédatif pour ne pas se réveiller. Ce dernier disposait maintenant d'appartements dans l'aile des invités gardé par quatre Larmes d'élites. Lorsqu'il se réveilla, on lui donna peu après un holomessage de Namida. Celle-ci le toisait et paraissait menaçante même à travers un Holo. Le contenu de ce-dernier n'était autre que :

« Bonjour Aegus, vous avez joué à la belle au bois dormant pendant quelques temps... Si vous pensiez pouvoir échapper au Conseil, vous vous trompiez. Il aura lieu dans très peu de temps. En attendant, vous êtes notre invité dans ce palais. Vous pouvez vous déplacer où vous le souhaitez dans son enceinte, et si vous le désirez, je peux vous recevoir. Bon séjour parmi nous. »

Une fois que les Larmes eurent vérifiées que le nouvel invité avait pris connaissance du message, elle retournèrent à leur poste, attendant une quelconque réaction d'Aegus One.

Pendant ce temps, Namida cherchait activement un Amiral Impérial qui accepterait de se charger de la défense de son Puit de Force en son absence. Elle voulait partir le plus rapidement possible pour aller traquer Etamin Lucifer.

Aegus One a écrit:


Vilégiature glaciale...

Aegus avait regardé et écouté la projection holographique de Namida en silence puis sentant que les limbes de l’inconscience le rappelaient, il avait cessé de lutter et s’était de nouveau endormi. A son second réveil, les effets de la drogue n’était qu’un mauvais souvenir et il s’assit sur le bord de son lit pour réfléchir. Pour la seconde fois depuis quelques mois, il avait été trahi et encore par une femme qui puis est. Il rumina sa propre faiblesse à l’égard de la gente féminine et finit par se lever pour revisionner le message de Namida.

« Bonjour Aegus, vous avez joué à la belle au bois dormant pendant quelques temps... Si vous pensiez pouvoir échapper au Conseil, vous vous trompiez. Il aura lieu dans très peu de temps. En attendant, vous êtes notre invité dans ce palais. Vous pouvez vous déplacer où vous le souhaitez dans son enceinte, et si vous le désirez, je peux vous recevoir. Bon séjour parmi nous. »

Elle pouvait le recevoir… Une occasion à saisir à n’en point douter se dit il. Il s’avança vers le petit lavabo qui se trouvait dans un coin de la pièce et s’humidifia un peu le visage. Le jeune homme se lança un sourire à lui-même dans le miroir pour se donner du courage puis décida de sortir de sa chambre. Il lui fallait voir Namida, puis il irait sans aucun doute retrouver Lelldora pour lui demander quelques explications si elle se trouvait encore dans l’environnement proche…

L’une des Larmes le mena à travers le palais jusqu’à une salle meublée sommairement où il attendit quelques instants en prenant place dans un des fauteuils aux accoudoirs confortables. Son ventre venait de lui rappeler vigoureusement qu’il n’avait rien avalé depuis quelques jours quand une femme brune au regard pour le moins glacial fit son entré dans la pièce. A son front brillait une sorte de petite pierre maintenue par un fin ruban bleu nuit de la même couleur que sa longue robe. Le jeune homme avait bien entendu déjà vu l’Amirale Namida mais plus souvent en uniforme qu’en robe de cérémonie. Il se leva et resta quelques secondes sans voix, puis se souvînt des trahisons de Miarii et Lelldora et resta prudent en lui administrant une révérence quand elle se fut arrêté en face de lui.

« Bonjour Amirale Namida. C’est… un plaisir de vous revoir…
Oh mais croyez bien que c’est un sentiment amplement partagé, répliqua-t-elle d’une voix sèche.
-Venons en au fait ? Quoi que je pense qu’il n’est nul besoin de vous raconter une seule de mes dernières pérégrinations car elles ont été dûment consignées dans les rapports de vos Larmes…
-Il est vrai que mes services de renseignement ont été particulièrement à l’œuvre ces derniers temps. Mais pouvez vous m’en blâmer ?
-Cela dépend de ce que vous pourrez me dire sur la conduite de Lelldora ?
-Auriez vous le cœur brisé ? »

Avant qu’Aegus ne puisse répondre, elle éclata d’un petit rire flutté. Namida contourna le petit bureau et s’assit gracieusement derrière. Le jeune homme resta debout et ne lui accorda qu’un regard vide. Après quelques instants, elle se racla la gorge et afficha un sourire carnassier.

« Je ne sais pas. Ce dont je suis sûr en revanche c’est que l’idée que Lelldora ait obéit aux ordres en me séduisant m’est assez insupportable… Comprenez moi bien, on ne peut pas jouer avec une personne comme cela…
-Vous êtes bien humaniste pour un contrebandier… Lelldora a suivi ses pulsions pour ce qui est de ce qui c’est passé entre vous. Nous l’avons fortement condamné et elle recevra la punition qui est prévue en pareil cas.
-Me voila rassuré… Bien j’imagine que je n’aurai pas le droit de la revoir ?
-Ce serait fort mal venu avant le Conseil…
-Il aura lieu quand ?
-Demain. J’imagine que vos nouveaux amis doivent bien se demander où vous avez disparu…
-C’est sûrement le cas.
-De plus j’ai du travail… Je vous apprend probablement qu’un de vos collègues est en ce moment même poursuivit par une bonne moitié de la galaxie…
-En effet. Vous retarderais je dans votre départ en chasse ? »

Elle acquiesça, se leva et en quelques pas se retrouva près de la porte d’entrée.

« Je pense que vous devriez suivre ma Larme jusqu’à la salle à manger. Vous avez l’air d’avoir faim…
- Merci. Devrais je prendre mon repas seul ?
- Je le crains car j’ai du travail maintenant. »

Il passa devant elle s’inclina et suivit la jeune garde vers l’étage supérieur


[hrp : Aegus One est un joueur de swing, c'est avec lui que je fais mes rp en ce moment... bien que je pense que l'on en a finit pour un petit laps de temps...]


la suite, plus tard... si vous aimez bien sur Smile

si vous ne comprenez pas tout, c'est normal... vous aurez des eclaircissement par la suite, sinon, je peux toujours poster les RPs qui nous ont conduit à cette situation là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage Namida
Le Sphinx
Le Sphinx
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: les Aventures des Larmes   Mer 3 Oct - 21:53

Le Conseil Larmien


Namida venait de laisser Aegus One et se dirigeait vers ses appartements personnels. Lorsqu'elle arriva devant les portes de ceux-ci, elle trouva trois Larmes qui attendaient. Il s'agissait de Nau, Megami et Hydra. Namida leur fit signe d'entrer et suivit ses consoeurs à l'intérieur. Les trois Larmes allèrent s'installer sur le canapé, tourné vers une cheminée. Trois des neuf cheftaines de Maisons étaient là, Nau dirigeante de la Maison NaFuu, Megami responsable des MeDaichi en l'absence de Namida et Hydra, différente de toutes les autres Larmes ici présentes puisqu'elle n'est autre qu'une HyZu, une Larme marine... Une discussion parlant de choses frivoles commença, la durée de leur voyage, l'envie de revoir leurs Consoeurs mais aussi le besoin de retrouver la technologie d'Hyper-propulsion d'AibuShi qui leur ferait gagner un temps considérable. C'est d'ailleurs à ce moment là de la conversation que Seyku, commandant suprême de la flotte Larmienne, seul homme Larme autorisé à vivre après ses dix-huit ans parmi son peuple mais également Chef de la Maison Principale Seika depuis la mort de sa soeur, Seyfra, arriva. Namida sentit son coeur s'emballer et se dirigea d'un pas rapide vers le nouvel arrivant. Elle fit le salut traditionnel de l'armée Larmienne et Seyku lui répondit par une révérence pour le moins impeccable. Un sourire naquit sur ses lèvres, Namida, quant à elle, restait là, à le regarder de la tête au pied.

« Quand est ce que tu me prends dans tes bras Namida ?
- Tu n'es plus un enfant Seyku !
- Et alors ? Répliqua-t-il, amusé.
- Mais... le visage de Namida commença à avoir un joli teint rosé »

Pendant que la Suzeraine réfléchissait à un moyen de se sortir de cette situation pour le moins embarrassante, Seyku s'approcha d'elle et la pris dans ses bras. Elle resta les bras le long du corps quelques secondes avant de rendre son étreinte à l'enfant, l'homme maintenant, qu'elle avait en partie élevé. Les autres Larmes avaient tournés le dos sauf Megami qui souriait comme une enfant. Après cet épisode inhabituel, Namida s'enquit de la santé du jeune homme. Apparemment il avait l'air en pleine forme. De grande taille avec un poids correct, il était sec et élancé. Son teint mat s'accordait avec son uniforme rouge et la noirceur de ses cheveux. Ses yeux brillaient d'un éclat singulier, de la couleur de l'or, et rappelaient les fils dorés et argentés parcourant ses habits. Pour compléter le tout, il arborait avec fierté le symbole de la flotte Larmienne, une Armada surmontée d'un visage de femme en larmes, sur son bras gauche ainsi que le symbole Seika , des flammes ardentes, qui était dessiné au niveau de sa poitrine. A coté de lui, Namida était mise en valeur ; sa simplicité contrastant avec la complexité des broderies dorées et argentées de Seyku. Les couleurs allaient également de paire. Le bleu nuit de la robe de la Suzeraine des Larmes faisait ressortir le rouge de l'uniforme du nouveau Chef Seika. Décidément, ils formaient un beau couple. Les autres Larmes prirent également part à la conversation, elles voulaient savoir comment se portaient leurs troupes. Seyku fit alors un rapport concis de la situation et de l'état des troupes et du matériels. Le sujet dévia rapidement sur la préparation du Conseil.

« Que font les autres cheftaines des Maisons ? Interrogea Megami
- Elles ne devraient pas tarder, la responsable de la sécurité du palais m'a dit il y a quelques minutes qu'elles se trouvaient au point de contrôle numéro trois, répondit Namida.
- Bien, reprit Hydra, qu'en est-il de Lelldora ? Garde-t-elle sa place de Cheftaine de Maison ?
- Bien sur que non.
- Qui dirige les RaHi alors ?
- C'est moi »


Une Larme venait d'entrer dans la salle, inconnue jusque là, elle n'avait fait aucun bruit. Elle s'inclina devant la maîtresse des lieux avant d'aller s'asseoir dans un fauteuil. Peu de temps après d'autres Larmes arrivèrent, elle firent toutes une révérence avant de se trouver un endroit où pouvoir se reposer tout en étant attentives.

« Nous voilà enfin au complet, repris Namida, je vous présente donc Raseigi, récemment promu leadeuse de la Maison Principale RaHi. Ensuite, de droite à gauche, nous avons : Anyami Maîtresse des AnKo, Kinja Responsable de la Maison KinZo, Gyana qui dirige les GyaFu et enfin, Seyin Cheftaine des SeTai. Si nous sommes réussis ici, c'est en de triste circonstance. Seifra, comme vous devez tous le savoir maintenant, est morte lors d'une mission qui avait été lancé à l'époque par l'Amiral Impérial Aegus One. Le Conseil doit donc statuer sur l'implication du nouveau contrebandier dans cette histoire. Dois je rappeler les règles de notre Institution pour les plus jeunes d'entre nous ?
- Cela ne serait pas plus mal, ma Dame, répondit Seyku.
- Bien, les Neuf Maisons Larmes sont les jurés, la Suzeraine fait office de juge. Seyku n'a pas le droit de voter, il pourra participer aux délibérations, donner son avis mais en aucun cas décider ou non de l'innocence d'Aegus One. Ainsi, Raseigi, Hydra, Megami et Nau auront une voix qui compte double, les responsables des Quatre Maisons Secondaires une voix simple, mais je dois vous rappelez que Gyana possède encore son « droit de veto » puisqu'elle ne l'a pas utilisé les deux fois précédentes... Si elle l'utilise, sa voix compte triple. Pour ma part, je ne voterai pas. Étant donné que quelques Larmes membres du juré étaient présentes, je compte sur elle pour être impartiales et donner tous les faits. N'oubliez pas que Lelldora fera un témoignage également... Bien, voilà l'essentiel, le reste vous sera communiqué pendant la délibération.
- Merci, ma Dame. Si je puis me permettre, en arrivant ici, j'ai vu qu'un amiral impérial avait positionné sa flotte en orbite de votre planète... Je n'ai pas pu savoir qui c'était.
- Veuillez patienter quelques minutes s'il vous plaît. »

Namida sorti du salon pour se diriger vers son terminal personnel, elle espérait de tout coeur que l'amiral resterait assez longtemps pour qu'elle parte chasser le Dealer. Après une courte communication, elle était rassurée. Il s'agissait de Stellio13 et il comptait rester aussi longtemps qu'il le faudrait. Elle connaissait également le modèle de vaisseau qui composait la flotte de l'amiral et ne doutait pas de son efficacité pour défendre son « cher Puit de Force » . La Suzeraine rentra de nouveau dans le salon ; des groupes s'étaient formés depuis son départ. Remarquant ainsi les affinités entre les différentes meneuses, le caractère de chacune jouant beaucoup sur cela, Namida eut un petit sourire satisfait. Raseigi s'était rapprochée de Seyku et leur conversation était apparemment mouvementée. La Maîtresse des lieux s'approcha de son protégé, fit un signe d'excuse à la RaHi et disparut dans une antichambre avec le Commandant Suprême de la flotte Larmienne.

Lorsqu'ils furent seuls, Seyku engagea la conversation, il avait l'air soucieux :

« Comment te sens tu Mel ?
- Seyku ! Tu sais que tu n'as pas le droit de m'appeler comme cela ?
- Nous somme seuls... Arrête d'esquiver mes questions.
- Je suis fatiguée, mais sinon ça va...
- Tu comptes vraiment partir chasser ce Dealer ?
- Oui, il le faut.
- Tu veux de l'aide ? Tu sais que je peux te fournir un corps d'élite.
- Oui, je le sais. Non, je n'en veux pas. Je me débrouillerai avec mes Larmes.
- Comme tu voudras, Mel...
- je devrais aller prévenir Aegus que le Conseil aura lieu dans deux heures.. et je n'ai toujours pas vu Lelldora depuis...
- Je... peux t'accompagner ?
- Je ne sais pas si ça sera bien vu par les autres...
- Ma voix ne compte pas, elles ne pourront rien dire.
- C'est d'accord, mais c'est bien parce que c'est toi »


Namida s'abandonna quelques minutes dans les bras de « son protégé ». Elle s'arma de courage et parti en direction de la salle à manger, où Aegus devait se trouver actuellement.

Quelques minutes à marcher en compagnie de l'enfant qu'elle avait élevé permirent à Namida de se sentir plus humaine, moins glaciale. Elle devait réussir à remettre son masque avant d'entrer et de parler à Aegus, elle le savait, mais Seyku l'empêchait par sa présence de le faire.

«C'est donc vous, l'Amiral Aegus One. Je ne vous imaginais pas comme ça. »

Seyku avait parlé en premier, Namida le foudroya du regard, elle lui avait clairement dit de n'intervenir que lorsqu'elle le présenterait. Elle reprit donc d'une voix ferme.

« Aegus, je vous présente Seyku, elle insista sur ce mot donnant à sa voix une intonation glaciale, il tenait à vous voir avant le Conseil... Celui-ci commencera dans deux heures. Tu es prêt ?
- Comment être prêt pour ce genre de chose ? Bonjour, Seyku... puis-je savoir qui vous êtes puisque vous me connaissez ?
- Le nouveau Chef de la Maison Seika, anciennement dirigé par Seifra. Cela doit vous dire quelque chose, répliqua l'homme en uniforme rouge.
- ...
- N'y fais pas attention, Aegus... Seyku est quelque peu maladroit. Seifra était sa soeur..
- Je regrette ce qu'il s'est passé, sincèrement. Si j'avais pu faire quelque chose croyez bien que je l'aurais fait, le contrebandier avait un ton convaincant, compatissant...
- Merci... »

Après ce simple mot, Seyku sorti de la salle, laissant seul à seule le contrebandier et la Suzeraine.
Une demi heure plus tard l'Amirale se trouvait en compagnie de Lelldora, leur discussion ne dura pas longtemps cette dernière n'étant pas d'humeur communicative à l'approche du Conseil.

Le Conseil. Fait rare dans l'Histoire Larmienne, il n'a été en réalité saisi qu'une centaine de fois sur un millénaire. Il faut dire que ce n'est que le dernier recours lorsqu'une Larme ne peut exercer son autorité. En cette occasion, la Salle de Conférence du Palais de Namida avait été ré-aménagée. En son centre, une sphère gravitationnelle permettait à la Suzeraine de dominer l'assemblée et sur les côtés Neuf sièges avait également été mis en place. Le tout représentait un arc de cercle qui allait en prenant de la hauteur avant de redescendre... face à cela, une tribune. Après que chaque Larmes se soient installés, une garde fit entrer l'Amiral Aegus One suivit quelques secondes plus tard par Lelldora.

Un léger pli soucieux barrait le front du contrebandier tandis que Lelldora avait l'air décontractée. C'était pourtant la première fois qu'elle se trouvait de ce côté-ci... elle avait participé à deux Conseils en tant que représentante des RaHi et c'était elle qui avait réussi à sauver des innocents. Peut-être espérait-elle que sa remplaçante ferait de même. Lorsqu'elle se trouva à la hauteur d'Aegus, elle le frôla légèrement, sûrement pour le rassurer. Apparemment, l'effet escomptait se produisit, l'Amiral One afficha une expression moins tendu qu'à son arrivée. Aucun mot ne fut prononcé pendant quelques secondes, Namida se leva, lissa négligemment les plis de sa robe et prononça d'une voix presque mécanique :

« Nous sommes réunis aujourd'hui afin de savoir ce qu'il s'est réellement passé le jour de la mort de la Maîtresse Seifra. Ce jour-ci, elle était sous les ordres de l'Amiral Aegus One, ici présent. Les Maîtresse Megami, Nau, Hydra et l'ancienne Maîtresse Lelldora étaient également présentes. Nous attendons donc un témoignage de votre part. La Présidence à parlé, Elle laisse donc le soin à Maître Seyku, seul Chef de Maison neutre de diriger le débat.
Merci, ma Dame. La parole est à l'Amiral Aegus One. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage Namida
Le Sphinx
Le Sphinx
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: les Aventures des Larmes   Mer 3 Oct - 21:53

Celui-ci s'avança à la barre, regarda l'assemblée de gauche à droite, s'attardant quelque peu sur l'endroit où se trouvait Namida ainsi que Seyku, il prit une grande inspiration et commença à réciter un rapport, tel un militaire :

« Tout d'abord je voulais m'excuser auprès de vous, pour avoir manquer à mes obligations. Je n'ai pas besoin de vous en dire plus puisque vous devez avoir lu les rapports de mes dernières actions. Bien, pour en revenir à la situation présente et aux choses qui nous amène ici ; le jour où Seifra est morte je ne me trouvais pas sur Rodia, je supervisais la défense de Byss qui subissait le siège des forces de la Nouvelle République. Je n'ai appris la disparition d'un membre du commando qu'en les récupérant au lieu de rendez vous prévu deux jours après leur mission. Les preuves iront sans doute dans ce sens mais si vous décidez de me juger en tant que personne morale sur le fait des renseignements incomplets qui ont malheureusement conduit à la mort l'une de vos Larmes. Je veux que vous sachiez que je me soumettrais à votre autorité. Je vous demanderais par contre d'être indulgents avec Lelldora. Elle ne pensait pas à mal et c'est une guerrière vaillante et..
- Ce n'est pas à toi de prendre ma défense Aegus ! En plus ça ne sert à rien. J'ai plaidé coupable. Si je suis restée ici, c'est pour que je puisse témoigner pour toi alors s'il te plaît ne...
- Silence ! Les prévenus ne peuvent pas discuter entre eux pendant le Conseil, interrompit Seyku sur un ton encore plus glacial que celui de Namida.
- Excuse moi, Seyku... je ne voulais simplement pas que l'Amiral One perde du temps à défendre une cause perdue.
- Je comprends Lell, mais les règles sont les règles, l'intonation de la voix contenait un peu de tendresse, sûrement des souvenirs... Bien, reprenons donc. Lelldora, pouvez vous faire votre rapport sur cette affaire.
- Oui. Comme vient de le dire Aegus One, il n'était pas présent sur Rodia. Je n'ai moi-même pas assisté à la mort de Seifra... Celle qui pourrait vous en dire plus se trouve également dans cette pièce, il s'agit de Megami. Pour ma part, je peux vous confirmer que le commandos était en effet composé de cinq de nos Larmes. J'en avais la direction. Notre but était de désactiver le bouclier planétaire de Rodia. Apparemment, les informations de l'Amiral étaient erronées, c'est ce qui a conduit la Maîtresse des Seika à la mort »

Cette dernière phrase avait été dit avec plein de regret, d'amertume, mais ces sentiments disparurent vite et Lelldora retrouva son ton neutre.

« J'avais le rôle du sniper, je devais les couvrir...Je ne suis au courant de ce qu'il s'est passé que par les rapports des autres.
- Megami, veuillez vous rendre à la barre s'il vous plaît. »

La Maîtresse MeDaichi descendit de son siège gravitationnel pour aller juste à coté de Lelldora. Elle fit son rapport, expliquant ce qu'il s'était passé, décrivant la mort de Seika comme étant celle d'une héros permettant de sauver la vie de ses compagnes et retourna s'asseoir. S'ensuivit les délibération. Au moment du verdict, la Suzeraine se leva et annonça :

« Amiral Aegus One, pour la mort de Seifra lorsqu'elle était sous vos ordres, vous ne devez rien aux Larmes, cela est un regrettable accident et vous ne pouviez pas la prévoir. En revanche, pour avoir tenter d'échapper au Conseil pendant un certain temps, vous n'aurez plus accès aux ressources des Larmes pendant une durée indéterminée et vous nous devez, en dédommagement des ressources déployées pour vous retrouver, la modique somme de cinq millions de crédit. Cette somme devra nous être versé d'ici une semaine. Si jamais vous ne voulez pas avoir à débourser ceci, le seul moyen de vous en sortir et de nous indiquer la position d'une planète au moins de votre collègue, Etamin Lucifer. Vous pouvez disposer.
- Merci »

Ce fut le seul mot qu'Aegus One prononça avant de quitter la salle. Lorsqu'il passa devant Lelldora, il lui chuchota « Nous nous reverrons d'ici peu de temps, Lell » d'une voix énigmatique. Personne n'avait remarqué ses lèvres remuer.
Après le Conseil, Namida prépara une flotte pour Megami, c'est cette dernière qui partirait en reconnaissance chercher les planètes du Dealer avant que la Suzeraine la rejoigne, qui sait ? Peut-être qu'Aegus allait même lui faciliter la tâche...


[hrp : fécilitation à ceux qui ont tout lu pour le moment :p y'a encore des suites, z'inquietez pas.... pis c'est en cours d'écriture ^^
@ Zod low, bientot tu comprendras mieux, si tu veux voir les truc avant tout le monde, sur swing va dans la partie "quete" descend tout en bas de la page, et remonte (= ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SombreLame
I got a job offer from Alcide
I got a job offer from Alcide
avatar

Masculin Nombre de messages : 4563
Age : 25
Localisation : 127.0.0.1
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: les Aventures des Larmes   Ven 17 Fév - 0:10

:top:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les Aventures des Larmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
les Aventures des Larmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)
» Projet à Long Terme - Livre d'Armée Nains des Larmes
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» [D&D4] Les aventures du Meujeu Yannosh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALCIDE :: Amis des fleurs :: RP libre-
Sauter vers: